Recherchez sur le site de Pluméliau

Désherbage

Petit rappel: la loi Labbé
Le 23 janvier 2014, l 'Assemblée nationale adopte sans modification en première lecture la loi Labbé, visant à mieux encadrer l'utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national. Le texte prévoit la mise en place de l'objectif zéro phyto dans l'ensemble des espaces publics à compter du 1er janvier 2020 :
interdiction de l'usage des produits phytosanitaires par l'état, les collectivités locales et les établissements publics pour l'entretien des espaces verts, promenades et forêts.
Il faut savoir que les particuliers et les jardiniers amateurs seront tout particulièrement concernés puisqu'il est prévu l'interdiction de la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel à partir du 1er janvier 2022.

 

Plan de désherbage communal

En 2008, la commune de Pluméliau a anticipé cette loi en s'engageant, aux côtés du Syndicat mixte de la Sarre à l'Evel, sur un programme de réduction de l'usage des pesticides (programme repris depuis par le Syndicat de la vallée du Blavet). Un plan de désherbage a donc été mis en œuvre.

En 2010, une nouvelle charte régionale des espaces communaux a été adoptée et la commune a pu adhérer au niveau 1 de cette charte limitant l'usage des produits phytosanitaires uniquement au cimetière et aux terrains de football.
Nous ne traitons donc plus les espaces sensibles (trottoir, caniveaux, allées stabilisées…), qui sont désormais entretenus à la débroussailleuse et à la balayeuse mécanique. Pour continuer l'entretien "chimique" du cimetière et des terrains de foot (avant le "zéro phyto"), les agents du service espaces verts de la commune doivent obtenir un certiphyto (certificat individuel professionnel d'utilisation des produits phytosanitaires) obligatoire en 2015. Actuellement, un agent l'a obtenu et 2 autres agents devraient passer l'épreuve fin 2014.

 

          

Tous concernés par la qualité de l’eau et de l’environnement

En conclusion, nous rappelons aux administrés qu'avant les dates d'échéances prévues pour passer au "0 phyto", aussi bien sur le domaine public que sur le domaine privé, il faut commencer à accepter d'avoir et de voir des "herbes folles" et qu'il incombe à chacun le nettoyage et le balayage au droit de son habitation ou de son commerce.

 

Jardiner sans pesticides

En téléchargement, les conseils de SAGE BLAVET

 

Rappels réglementaires

Pour désherber en respectant la réglementation