Recherchez sur le site de Pluméliau

Dom Camillo (Farcy), recteur, contre Peppone (Folville), notaire - 1679

Dom Camillo (Farcy), recteur, contre Peppone (Folville), notaire - 1679

 

Dom Camillo (Farcy), recteur, contre Peppone (Folville), notaire - 1679

 

- Auteur : Hervé OFFREDO

- Date de publication : 18/02/2017

- Date de l'événement : 1679

 

A la fin du XVIIème et sur une quinzaine d'années il y a eu un procès qui a mobilisé toute la commune et a dû occuper les soirées près du feu dans les chaumières de Plumeliau. Il y aura plusieurs articles sur cette grande épopée et voici le premier qui donne le ton... Plus tard nous apprendrons qui sont les principaux acteurs : Messire Farcy et Maitre Folville, nos Dom Camillo et Peponne...

 

Du 21esme 7bre 1679

 

Enqueste et information d'office faicte par la cour et siège royal de Ploërmel a requeste de Maistre Ollivier Folville, Guillaume Le Hir et Louis Kervio demandeurs accuzateurs vers et allencontre de Missire Mathurin Farcy, sieur recteur dela paroisse de Ploemelliau, Missire Jacques Le Strat cure de lad. paroisse, Guillaume Le Tocquin et Guillaume Ropertz deffandeurs accuses a laquelle a este vacque par nous Gilles Aprvril, conseiller du Roy, alloue sergent lieutenant general de Ploermel ayant avec nous pour adjoinct Jan Perret, commis au greffe dela cour et siege royal de Ploermel et y a este procede comme ensuilte aux fins d'exploitctz signifies aux tesmoins cy apres le 18 et 20 du present moys controlle a Locminé en cette ville lesd. jours et pour interprete de la langue bretonne desd temoins en francoys avons appele d'office Mr Francois Sancguier, marchand demeurant en cette ville sur a present et de luy le serment prinz en tel cas requis a promis et juré par serment s'y porter fidellement le 21esme septembre 1679.

 

Louis Robin, laboureur et marchand, demeurant en la ville de Locminé, age de 38 ou 39 ans, tesmoins faict jure par serment et dire respondre veritte ce qu'il a promis et jure faire apres luy avoir faict lever la main, purge de conseil et sollicitation, encquis et examine d'office sur les faictz de la requeste des demandeurs lesquelz il dict bien connoistre mesme le sieur cure de la paroisse de Ploemelliau l'un des deffandeurs accuse et non lesd. autres desquelz il n'est parent, allie, tenu ny oblige, serviteur ny domestique depose par le moyen dud Sanquier interprette que le dimanche auparavant de la feste de la mi aout s'en rendant de Nostre Dame de Quelven,il alla entandre la grande messe en l'eglize paroissialle de Ploemelliau. Lad messe estant finy et voullant sortir de l'eglize passant ad vit de la sacrystie de lad eglize il vit le sieur recteur delad paroisse ainsy qu'il l'entendit nommer, lequel venant de dire la messe et ayant son chasuble l'a pris l'appele Quervio aux cheveux voullant luy ravir des papiers qu'il tenoict entre ses mains et vint pareillement le sieur Le Strat, cure qui tenoict pareillement led Quervio et luy donnoict pareillement des coups de piedz et pointz faisant son possible pour aider aud sieur recteur, et nonobstant que l'appele Folleville qu'il connoict pour nottaire des lieux se mis en debvoir de les separer et empescher la violence, il vid led sieur recteur arracher des papiers des mains dud Quervio sans pouvoir toutefoys dire si led demandeur parce qu'il le vit encore cramponner ensemble quand il se retira hors de la voie de la porte de la sacrystie. Dict led temoin qu'il entandit led Folleville arreste les paroissiens qu'ils eussent a se trouver a la croix a la sortie de la grande messe pour deliberer des affaires de la paroisse, sans savoir de quoy il s'agissoit. Et led tesmoin estant alle prandre la refection chez led Folleville qui tien cabaret aud Ploemelliau environ 2 ou 3 heures apres le dict sieur recteur accompagne de l'appele Ropertz delad paroisse de Ploemelliau et un autre homme a luy inconnu qu'il entendit nommer Guillaume Le Tocquin lequel entendit dire parlant aud Quervio qu'il vict dans l'embas delad demeurance " J'aurer ta vye " et voyant des papiers sur la table led recteur s'en saisy et monta a hault et dict en ces termes " Ou est ce que l'autre ? " sans le nommer et le tesmoin sestant retire ne sait ce quy se passe du deposant. Reste tout ce qu'il dict scavoir et telle est sa disposition, laquelle luy leue et donnee a entendre par le moyen dud Sancquier interprette, a jure qu'elle contient veritte et ne scavoir signer et nous a dict cestre presente au devant noux aux faictz d'exploit luy signifie le jour d'hier par Le Bet. Repris taxe de son voyage.

Taxe au temoin : 100 s

Signatures : Aprvil - PERRET- Francois Le Sanquier

 

Olivier Guillaume, laboureur, demeurant au bourg et paroisse de Lomine, age de 40 ans, tesmoins faict jure par serment et dire respondre veritte ce qu'il a promis et jure faire apres luy avoir faict lever la main, purge de conseil et sollicitation, encquis et examine d'office sur les faictz de la requeste des demandeurs lesquelz il dict connaistre le sieur Le Strat cure de la paroisse de Ploemelliau l'un des deffandeurs accuse et non le recteur et les parties appelles Folleville et Quervio (...) depose que le dimanche precedant la feste de la mi aout dernier s'en revenant de Nostre Dame de Quelven,il fut entendre la grande messe au bourg et paroisse de Ploemelliau ou estant a l'issue du prosne d'icelle il entendit lappelle Folleville, notaire, lequel advertissoict les paroissiens delad paroisse de se trouver a l'issue de la grande messe a la Croix du cimettiere dud lieu pour deliberer de leurs affaires pour entendre lecture d'un papier qu'il tenoict en mains, et incontinent apres la messe dicte le temoin se voullant retirer et passant par le duit de la porte de la sacrystie il vit le sieur recteur ainsy qu'il l'entendit nomme quy venoist de dire la grande messe, lequel mis sa chasuble en lad sacrystie et au mesme instant vit led sieur recteur encore habille de son aube et estolle et fanouille et led sieur cure habille de noir, lesquels prirent ledict Quervio aux cheveux quy estoict dans lad sacrystie le frappant a coups de piedz et pointz, led Quervio cryant la force sur led sieur recteur et cure leurs disant " pourquoy me maltretez vous ? " ou au mesme instant led Maistre Ollivier Folleville, notaire, fut en la sacristye pour separer et oster led Quervio ausd sieur recteur et cure lesquels se mirent aussy a fraper ledict Folleville et le mestre hors de la sacristye. Dict le temoin avoir veu led sieur recteur oster des mains dud Quervio les papiers qu'il y avoict et ne saict sy les randit ayant led sieur recteur et cure fermes la porte de la sacristye sur eux. Et ensuilte led tesmoin sorty de lad eglize en compaygnie du premier tesmoin et alla prandre leur refection cheix led Folleville, hoste aud Ploemelliau, ou estant environ 2 ou 3 heure il y vinct le dict sieur recteur avec un surpolye et un bonnet carre, lequel en entrant parlant aud Quervio " Je affaire a toy et aure ta vye " luy disant " pourquoy te mesle tu des affaires de ma paroisse " et voyant des papiers sur la table devant led Quervio led recteur s'en saisy et monta en l'en hault delad maison en compaignye des appeles Ropertz et Le Tocquin et ne scait le tesmoin autre chose (...), laquelle luy leue et donnee a entendre par le moyen dud Sancquier interprette, a jure qu'elle contient veritte et ne scavoir signer (…). Signatures.

 

Jean Le Bras, laboureur, demeurant au village de Linguen, paroisse de Ploemelliau, age de 28 ans, tesmoins faict jure par serment (...) sur la requeste desd demandeurs lesquelz il dict bien connoistre, mesme les deffandeurs accuses (...) depose, par le moyen dudict Sancquier, interprette, que le dimanche precedant la feste de la mi aout dernier estant a entendre la grande messe au bourg de Ploemelliau, a l'issue du prosne d'icelle faict par le sieur Le Strat, cure delad paroisse, le tesmoin entendict Maistre Ollivier Folleville, notaire, lequel tenoict un papier entre mains dire et advertir lesdictz paroissiens de se trouver a la Croix a la sortie de la grande messe pour delliberer de leurs affaires et qu'apres la grande messe le sieur recteur delad paroisse entre en la sacrystie et osta son chasuble et apres vit led sieur recteur encore habille de son aube, estolle et fanouille et led sieur Le Strat, cure habille de noir, lesquels frappoient a coups de piedz et pointz, l'accuse Quervio, le tenant par les cheveux ou au mesme instant led Folleville alla pour separer led Quervio que led sieur recteur et cure maltraitoient dans la sacristye ou estoit led sieur recteur et le sieur cure, se mirent en pareille a fraper led Folleville a coups de piedz et pointz en telle sorte que led Folleville et Quervio cryoient la force sur led sieur recteur et cure, lesquels apres avoir maltrete lesd Folleville et Quervio renfermerent dans la sacristye et fermerent la porte sur eux. Et peu de temps apres, etant dans le cimetiere, il vict lesd sieur recteur et cure qui passerent au travers dud cimetiere lesquels querelloient plusieurs des paroissiens qui estoient presentz sans savoir le subiect et est tout ce qu'il a dict scavoir (...). Signatures.

 

Guillaume Jegouzo, laboureur, demeurant au village de Kermonic ?, paroisse de Ploemelliau, age d'environ 25 ans, tesmoins faict jure par serment (...) depose, par le moyen dudict Sancquier, interprette,qu'il estoict a entendre la grande messe au bourg de Ploemelliau le dimanche precedent la jour de la feste de nostre Dame de la mi aout derniere et incontinent apres la grande messe le temoin vit led sieur recteur qui avoict celebre la dicte grande messe aller mettre bas son chasuble dans la sacristye de lad eglize et au mesme instant vict led sieur recteur encore habille de son auble et estolle et fanouille en aide du sieur Le Strat, son cure, habille en noir, lesquels frappoient led Quervio a coups de pointz et piedz et le projeter par terre et luy oster des papiers qu'il avoict entre mains ou a l'instant Maistre Ollivier Folleville, notaire, se mist en debvoir de le leur oster, lesquels fortz esmeus de collere s'en prirent aussy a Folleville et s'en prirent aussy a maltraiter et a fraper led Folleville, sans en scavoir le subiect et les entendirent crier la force par plusieurs et vict lesd sieur recteur et cure se retirer en la sacristye et fermer la porte sur eux et est tout ce qu'il a dict scavoir, (...).

 

Allain Guiterel, moulnier de sa vacquation, demeurant au Moulin a eau de Bodeuf apartenant au sieur de Coeterseu en la paroisse de Ploemelliau, age environ de 22 ans, tesmoins faict jure par serment (...) par le moyen dudict Sancquier interprette dict connoistre les demandeurs (...),depoze que le dismanche precedant la jour de la mi aout derniere, estant a entendre la grande messe au bourg de Ploemelliau, a l'issu du prosne d'icelle il entendict Maitre Olivier Folleville, notaire, advertir de se trouver apres la grande messe au pied de la Croix dans le cimettiere dud lieu et ne scavoir de quoy il s'agissait. Dict le temoin qu'apres la messe dicte et celebree il vict le sieur recteur aller en la sacristye et mettre son chasuble bas et apres tout habille qu'il estoict de son aube, estolle et phenouille se mict en aide du sieur Le Strat, cure de lad paroisse a battre et maltreter Louis Quervio et Maitre Olivier Folleville, notaire qui estoient en lad sacristye a coups de piedz et poinctz sans en scavoir le subiect et vict led Quervio quy avoict des papiers entre mains sans scavoir s'ils y furent ostes ou non et voir ouy lesd Folleville et Quervio crier la force sur lesd sieur recteur et cure disant qu'il, led tesmoin, ne scaict se deposant autre chose (...)

 

Francoys Lahellec, fils Jean, laboureur, demeurant au village de la Ferriere paroisse de Ploemelliau, age environ de 20 ans, tesmoin faict jure par serment (...) depoze que le dismanche precedant le jour de la feste de la Luminosite dernier il fust envoye par son pere cheix Maitre Olivier Folleville, cabarettier du Bourg de Ploemelliau pour luy demander de la part de son pere des copyes d'actes qu'il luy devoict faire et scavoir de luy l'acte qu'il devoict rapporter led jour estoict faict et raporte y estant arrive environ les 3 heures de l'apres midy y arrivoict. Presque aussy tost que luy led recteur dud Ploemelliau en souspelty et en bonnet carre, suivy de Guillaume Ropertz et de Guillaume Le Tocquin demeurant au bourg dud Ploemelliau. Lequel sieur recteur arrivant dans l'enbas de lad maison dud Folleville et y ayant apercu Louis Quervio " Ah donc l'advoue meschant cocquin qui soutiend un procès contre moy j'aurai ta vye " et en mesme temps led sieur recteur princt des papiers qui estoient sur une table devant led Quervio et monta ensuilte dans la chambre haulte delad maison, ce que voyant le tesmoin se retira sans avoir parle aud Folleville (...). L. Lahellec signe avec Apvril, Francois Le Sancquier, Perret- commis au greffe. " Pour notre vacation 70 sols, pareil pour l'adjoinct et 36 s pour l'interprette ".

 

Vu a la cour du Roy, au siege Ploermel, (...) les 6 tesmoins (...) je conclus pour le Roy a ce que les ditcs Farcy, Le Strat, Ropertz et Le Tocquin soient adiournes a comparoitre en personne pour repondre a nos conclusions a nostre logis de Ploermel

 

Signature : Jean Baptiste Guymar